Recherche

Newsletter

Entrez votre adresse mail :

 

Twitter

Intérêt scientifique pour la pédagogie innovante de l’école supérieure d’informatique Exia.Cesi !

Publié le 26 septembre 2008

A l’occasion de la 36ème conférence annuelle de la Société européenne pour la formation des ingénieurs (Sefi), Jean-Louis Allard, Directeur National de l’exia.cesi, et Yves Mauffette, Doyen de la Faculté des Sciences de l’université de Québec à Montréal, ont présenté l’application de la méthode d’apprentissage par problème (APP ou PLB «Problem-Based Learning ») au sein de l’exia.cesi et en particulier un dispositif original d’individualisation de la formation intitulé PFI (Plan de Formation Individualisé).

Véritable rupture avec l’enseignement traditionnel, il s’agit d’aider chaque jeune à définir son projet professionnel et de l’accompagner par le biais de modules de formation individualisés. Fonctionnant en parfaite autonomie, chaque promotion choisit, organise et gère les conférences et séquences pédagogiques ainsi que le passage des certifications. L’objectif est de les rendre les étudiants responsables de leur avenir et opérationnels dès l’obtention de leurs diplômes.

Intervenants au titre de la Chaire Unesco Problem-Based Learning, dans le cadre du pré-symposium qui s’est tenu dans les locaux de l’université Aalborg du 30 juin au 5 juillet 2008, Jean-Louis Allard et Yves Mauffette ont développé ce concept d’enseignement lors d’une présentation intitulée : Time out or setting a workshop module for the student’s future career plans.

Ce dispositif pédagogique, qui permet aux étudiants d’être acteurs de leur formation, a vivement intéressé les auditeurs, laissant présager de futurs rapprochements entre le Cesi et des universités étrangères notamment australiennes.

 

Source : Ecole informatique exia.cesi

Catégories :, ,

Catégorie(s) : Actualités

Les Unix pour PC

Publié le 24 septembre 2008

Le diable aux couleurs de FreeBSD !

L’augmentation de la puissance des micro-processeurs n’entame pas la sérénité des vendeurs de systèmes Unix pour « gros systèmes ». En 1 an, selon IDC, les ventes dans ce segment de marché auraient augmenté de 7.7% pour les serveurs équipés de systèmes Unix et de 10% pour les systèmes Linux. L’érosion des marges signifie que les livraisons en volume serait bien plus importante encore. Ce type d’analyse basée sur la valeur des livraisons ne peut que très difficilement évaluer le parc de solutions à base de systèmes d’exploitation libres et gratuits. Ces statistiques sont à utiliser avec extrême précaution quant à la réalité du marché.

Dans le top 10 des compétences les plus demandées établi par Freelance.com, sur la base de 478 offres de projets informatiques au 9 juin 2008, Unix arrive très largement en tête avec 18.85% des compétences demandées. A cela s’ajoutent les 7.33% spécifiques à l’environnement AIX.

Unix is not Linux

En 2005, dans une interview au magazine Forbes, le créateur d’OpenBSD, Théo de Raadt dénonçait la piètre qualité du kernel Linux liée, selon lui, à des cycles de développement trop rapides. A cela se surajoute une gestion de paquets dans certaines distributions très approximative qui, au mieux, vous incite à ne jamais faire de mises à jour et, au pire, à ne pas faire le choix de Linux. Certaines distributions telles que la CentOs, un clone gratuit de Red Hat, ou la Gentoo tranchent par leur très grande stabilité et sont particulièrement adaptées à un environnement professionnel exigeant.

L’offre des systèmes Unix gratuits sous PC

Si vous voulez vous essayer au système Unix sur PC, vous disposez de plusieurs solutions gratuites dont :

Les versions OpenBSD et NetBSD ne sont pas « réputées » comme étant des modèles de simplicité. Il n’existe pas à ce jour de versions HP-UX (dédiées aux plates-formes HP 9000) et AIX (dédiées au serveur Unix d’IBM) pour les plates-formes x86. Quant à SCO, il propose deux Unix payants pour PC avec Unixware et Openserver.

Sources : Silicon, LMI, ZdNet.fr

Source : Ecole informatique exia.cesi

Catégories :,

Catégorie(s) : Zoom Technique

Virtualisation : l’été des grandes manœuvres

Publié le 16 septembre 2008

machine

L’explosion simultanée des marchés de la location de serveurs dédiés et la massification de la diffusion de la virtualisation est en train de bouleverser le paysage informatique. Il préfigure celui de demain. Selon IDC, en 2007, les solutions de virtualisation s’exécutaient sur 35% des nouveaux serveurs. Elles devraient atteindre 58% du nouveau parc installé en 2008.

Des grands acteurs omniprésents… et Red Hat qui s’y colle !

Après le rachat de Xen par Citrix, de VirtualBox par Sun, de ThinInstall par Vmware, c’est au tour de Red Hat, l’éditeur de solutions Linux, de se lancer dans le secteur de la virtualisation. Lancé en novembre 2007, l’éditeur au chapeau rouge a annoncé au mois de juin 2008 la disponibilité d’un nouvel hyperviseur, oVirt, et d’un outil d’administration centralisée en mode Web. oVirt s’appuie directement sur les fonctions KVM intégrées au noyau Linux. Articulée autour d’une Fedora 9 ne pesant que 60 Mo, l’un de ses points forts est de gérer 6 hyperviseurs différents : KVM, Xen, Qemu, OpenVZ, Linux Containers et Solaris LDoms. Prenant en charge, Ldap et Kerberos, l’autre point fort est de s’intégrer parfaitement à Active Directory. On l’aura compris, l’objectif – très ambitieux – de Red Hat est de concurrencer Vmware ESX Infrastructure. oVirt est gratuit !!!

La réponse de Microsoft

La firme de Redmond, consciente de son retard dans le domaine de l’offre d’hyperviseurs, n’est pas reste. Les accords de partenariat signés entre Novell et Microsoft permettent à l’éditeur de solutions Linux d’associer à la distribution Suse un Xen prenant en charge Windows 2003 et 2008 Server.

C’est le jour de l’annonce de la retraite de Bill Gates que Microsoft a officialisé la disponibilité de son premier hyperviseur, Hyper-V. La première limitation du produit est clairement l’absence de support sur les principales distributions Linux à l’exception de Novell. La seconde concerne le fait que Hyper-V ne sera pris en charge que sur les plates-formes 64 bits. Conscient de son retard dans ce domaine, l’éditeur a décidé d’assouplir sa politique de licence en autorisant la réaffectation, sans limite, des licences des applications existantes sur des plates-formes virtualisées. Microsoft annonce la gratuité de son hyperviseur, espérant concurrencer ses principaux rivaux dans un marché où il est très peu présent.

Et les autres ?

Sun annonce la disponibilité de la version 2.0 de VirtualBox qui reprend les images des machines virtuelles Vmware. Son installation en mode brige sous Linux requiert beaucoup d’expertise. En parallèle, l’éditeur vient de mettre en place un nouvel hyperviseur avec xVM Server. Ces deux solutions sont payantes. BMC, l’éditeur de solutions de supervision, vient d’annoncer une suite complète visant la prise en charge de la plupart des solutions de virtualisation. Citrix vient d’annoncer de son côté la disponibilité de la version 5 de XenApp.

Quant à Vmware, le leader du marché, il annonce, pour 2009, un nouveau produit, VDOS, Virtual DataCenter OS, visant à la prise en charge complète de toutes les ressources d’un salle blanche. La solution s’appuie sur Vmware ESX Infrastructure.

Crédit photo : blog Rmi

Source : Ecole informatique exia.cesi

Catégories :

Catégorie(s) : Zoom Technique

Samedi 13 septembre : Journée Portes Ouvertes Exia Saint Nazaire

Publié le 5 septembre 2008
  • visite de l’établissement
  • présentation des études
  • entretiens personnalisés
  • épreuves de sélection
  • dépôt et retrait de dossiers de candidature

SEPTEMBRE est la DERNIERE PERIODE pour vous inscrire !!! Rentrée : lundi 29/09.

RDV et épreuves de sélection tous les jours !
dossier de candidature disponible sur le site.

APPELEZ le 02 40 00 95 60

Source : Ecole informatique exia.cesi

Catégories :, , ,

Catégorie(s) : Vie de l'école

Samedi 13 septembre : Journée Portes Ouvertes exia Reims

Publié le 5 septembre 2008

Source : Ecole informatique exia.cesi

Aucun tag pour cet article.

Catégorie(s) : Vie de l'école

Mercredi 10 septembre : Journée Portes Ouvertes exia Toulouse

Publié le 5 septembre 2008

Venez découvrir l’Exia Toulouse :

Programme de la journée Portes Ouvertes
- présentation des filières, du programme
- présentation de la pédagogie
- visite des locaux
- rencontre avec les étudiants
- retrait du dossier de candidature, et inscription aux tests de sélection…

Mercredi 10 septembre 2008 de 14h00 à 18h00

Dans les locaux du CESI
rue Magellan
31675 LABEGE

CONTACT
Jennifer PASSAT – 0561003800
jpassat@cesi.fr

Source : Ecole informatique exia.cesi

Catégories :

Catégorie(s) : Vie de l'école

Samedi 6 septembre : Journée Portes Ouvertes exia Strasbourg

Publié le 5 septembre 2008

Source : Ecole informatique exia.cesi

Catégories :

Catégorie(s) : Vie de l'école